Marine Johnson

Comédienne
Voix

Agents
Karine Lapierre
Voix: David Remington

Poids : 55.8 kg
Taille : 164 cm
Yeux : Bleus
Cheveux : Châtains
Langue(s) parlée(s) : français - anglais (petit accent)
Membre de : UDA

Biographie

La jeune et talentueuse comédienne Marine Johnson fait partie du paysage du cinéma québécois depuis 2012, alors qu’elle campait le personnage de Sophie, premier rôle du film Ina Litovski d’Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin. Alors âgée de 12 ans, elle s’était mérité le prix de l’UDA de la meilleure interprétation féminine suite à cette performance. 
Depuis, Marine a effectué des études en art dramatique au Cégep de Saint-Laurent, tout en renouvelant sa présence au grand écran à maintes reprises. En 2016, elle décroche un premier rôle dans le film Y’est où le paradis? réalisé par Denis Langlois. En 2017, elle interprète Valérie dans le film de Sophie Lorain Charlotte a du fun. Cette même année, elle joue Ali, le premier rôle du film La petite fille qui aimait trop les allumettes, réalisé par Simon Lavoie, inspiré du célèbre roman de Gaétan Soucy. En 2018, elle était en lice aux prix Écrans canadiens pour l’interprétation féminine dans un premier rôle, en plus d’être nominée aux prix Iris du cinéma québécois à titre de révélation de l’année. Au printemps 2019, Marine monte sur les planches au théâtre d'aujourd'hui dans la pièce 21, écrite par Rachel Graton et mise en scène par Alexia Bürger. En 2020, en plus de jouer dans la série Mon fils, elle incarne le personnage de Mélanie dans l'adaptation cinématographique de la réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette du roman La déesse des Mouches à feu de Geneviève Pettersen. 

En 2021, c’est dans la série Bête Noire de Sophie Deraspe, Les petits rois de Julien Hurteau et Campus qu’on peut la voir à l’oeuvre. Au cinéma, elle est de la distribution de Les Oiseaux ivres, film en sélection pour représenter le Canada aux Oscars. 

Télécharger le CV

Les rôles obtenus

  • Nomination Gémeaux, catégorie Meilleur rôle de soutien féminin :
    série dramatique pour Bête noire / 2021

    Finaliste Prix de la critique de l'AQCT, catégorie Interprétation
    féminine pour la pièce de théâtre 21 / 2018-2019

    Nomination Prix Écrans canadiens, catégorie Meilleure interprétation
    féminine pour La petite fille qui aimait trop les allumettes / 2018

    Nomination Gala Québec cinéma, catégorie Révélation de l’année / 2018

    Prix UDA, catégorie Meilleure interprétation féminine - Ina Litovsky / 2012
  • Six degrés / Florence / Hervé Baillargeon / Encore Télévision II inc. / 2022
  • CAMPUS / Béthanie / Philippe Gagnon / Duo Productions / 2021
  • Bête noire / Léa-Rose / Sophie Deraspe / Encore Télévision II inc. / 2021
  • Les petits rois / Sandra / Julien Hurteau / Zone 3-XVII inc. / 2021
  • Mon fils / Béatrice / Mariloup Wolfe / Duo Productions / 2020
  • District 31 / Dania Mercier / Simon Barrette / District 31 inc. / 2018
  • Le voleur de sandwichs / Narration / ICI Radio-Canada / 2021
  • Vidéoclip Matt Holubowski / Clara / Téléscope Films / 2020
  • The Shoes / Émilie / Roméo et fils / 2015
  • Les oiseaux ivres / Léa / Ivan Brgovic / Micro-Scope / 2021
  • La déesse des mouches à feu / Mélanie / Anaïs Barbeau-Lavalette / Coop Vidéo / 2020
  • Comme une comète (court-métrage) / Chloé / Colonelle Films / 2019
  • Amies (court) / Pascale / Nellie Carrier / 2018
  • Tu te souviendras de moi / Jeune Nathalie / Eric Tessier / Christal Films Productions inc. / 2018
  • Charlotte a du fun / Valérie / Sophie Lorain / Amérique Film / 2017
  • La petite fille qui aimait trop les allumettes / Ali/Alice / Simon Lavoie / GPA Films / 2016
  • Y'est où le paradis ? / Emilie / Denis Langlois / Castor & Pollux / 2016
  • Ina Litovsky / Ina / Anaïs Barbeau-Lavalette & André Turpin / Les Productions Flow / 2012
  • 21 / Zoé / Alexia Bürger / 7 Milimètres / 2019
  • Type de voix / Alto
  • Musique / Violon (intermédiaire +), guitare (intermédiaire), piano (intermédiaire)
  • Autres / Massothérapie, basket, soccer, skateboard,

Contacter l'agent